Enjeux

Les technologies de l’information et de la communication (TIC), qui regroupent les domaines de l’informatique, des télécommunications et de l’électronique ont pris une place considérable dans notre quotidien, et en particulier dans le quotidien des professionnels. Elles sont désormais incontournables. L’idée que ces technologies pourraient avoir un apport positif pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) est actuellement très répandue : représentant 2% des émissions industrielles mondiales, elles pourraient contribuer à réduire les 98% des émissions restantes. Cela constitue un postulat plutôt encourageant face au péril climatique mais qu’il faut cependant considérer avec prudence au regard de la difficulté à mesurer cette contribution et à anticiper les « effets rebonds » que leur mise en œuvre génère.

En effet, si des études avancent des gains environnementaux potentiels, elles ne prennent pas en compte les effets de deuxième (indirects) et de troisième ordre (effets rebonds), et si elles le faisaient elles pourraient aboutir à des conclusions inverses. Par ailleurs, la grande majorité des études disponibles aujourd’hui se concentrent sur les aspects énergétiques ou en lien avec les émissions de GES en omettant les graves problèmes d’épuisement des ressources, de destruction de la biodiversité et du non-respect de l’équilibre écologique de notre planète, sans compter les effets sur la santé humaine. On compte aujourd’hui plus d’un milliard d’ordinateurs ; les deux milliards seront dépassés dans les dix prochaines années. Qu’elles soient environnementales (climat, biodiversité, pollution), sociétales ou sanitaires, les conséquences de l’utilisation et du « recyclage » de ces équipements sont importantes et graves.

Les enjeux environnementaux se situent à plusieurs niveaux :

  • les problématiques liées à l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables : métaux et autres minerais, les énergies fossiles, le bois et l’eau douce.
  • les problématiques liées aux pollutions sous des formes diverses (air, eau, sol, pollutions locales, régionales, globales) au cours des différentes phases du cycle de vie des équipements.
  • la transformation des écosystèmes
  • les impacts directs ou indirects sur le monde du vivant (biodiversité, santé humaine)
  • les enjeux énergétiques (datacentres, usages)
     

Quant aux enjeux sociétaux et sociaux, ils apparaissent dans les dimensions suivantes :

  • les conditions de travail des personnes qui interviennent sur la chaine de production / recyclage des équipements électroniques
  • les impacts géopolitiques des activités minières
  • les liens entre TIC et stress au travail
  • le comportement des usagers
  • l’accompagnement au changement
Posted in Le GDS EcoInfo